top of page
  • Photo du rédacteurMagali Depras

L’impératif d’éduquer les dirigeants au développement durable



Ce mois-ci, je souhaitais consacrer un article à l’éducation. Un sujet qui me tient à cœur !

Petite-fille, fille, conjointe de prof... J’ai toujours eu des enseignants autour de moi et j’ai le plus grand respect pour leur engagement de toute une vie envers l’éducation. Je considère que les contributions des enseignantes et enseignants sont essentielles pour rendre le monde plus éclairé et, ce faisant, un meilleur endroit pour tous !


Cette session d’hiver, j’ai été invitée par la professeure Luania Gomez Gutierrez de l’ESG UQAM à enseigner aux étudiants à la maîtrise en sciences comptables. J’ai été ravie d’avoir l’occasion de partager mon expérience à travers le prisme d’une dirigeante d'entreprise. Mais plus encore, j’ai été heureuse d’avoir l’occasion de dialoguer avec la future génération de gestionnaires et de répondre à leurs questions sur le développement durable. Et les conversations que j’ai vécues avec cette classe n’ont été rien de moins qu’inspirantes et stimulantes !


Pourquoi l'éducation au développement durable est-elle si importante ?

Dans le paysage mondial actuel, qui évolue rapidement, l'impératif pour les entreprises d'adopter le développement durable n'a jamais été aussi pressant. Alors que notre monde est confronté à des défis complexes tels le changement climatique, la raréfaction des ressources et les inégalités sociales, le rôle des dirigeants dans la mise en place de pratiques durables est devenu primordial.


Différentes études ont montré que les entreprises ayant de solides pratiques en matière de développement durable ont tendance à surpasser leurs pairs sur le plan financier à long terme.

En outre, les parties prenantes, notamment les investisseurs, les consommateurs et les employés, reconnaissent de plus en plus la valeur offerte par les entreprises durables.

En conséquence, il existe un argument clair en faveur de l'intégration de la durabilité dans les programmes des écoles de commerce, des universités et des instituts de formation des cadres et dirigeants.


Quand le monde des affaires rencontre le monde académique

Mes expériences les plus récentes en tant qu'invitée à l'École des Sciences de Gestion de l'UQAM à Montréal et en tant que participante à la journée des professeurs du CEDEP (Home - CEDEP) en France ont renforcé ma conviction que l'éducation à la durabilité est primordiale.


En enseignant à des étudiants en maîtrise sur des sujets tels que l'ESG et la performance des entreprises, j'ai été le témoin direct de leur enthousiasme et de leur engagement. La classe était impatiente d'apprendre comment intégrer le développement durable dans leurs pratiques professionnelles. Les discussions que nous avons eues sur les risques et les opportunités auxquels sont confrontées les entreprises et sur la manière de créer et de mesurer la création de valeur à partir des initiatives de durabilité ont été stimulantes et inspirantes.


Les différentes options pour l'éducation ESG

Je citerais trois sources de formation intéressantes pour les dirigeants qui cherchent à développer leurs connaissances en matière de durabilité et d'ESG.


1) Les programmes universitaires et académiques : ils permettent d'acquérir une compréhension claire de concepts tels le changement climatique, l'éthique, la gouvernance ou les nouvelles réglementations et normes, à travers le prisme de chercheurs et d'enseignants.


2) Les communautés de pratique : Ces groupes permettent aux dirigeants de partager leurs expériences et leurs défis avec leurs homologues. De telles initiatives existent dans le cadre d'associations industrielles locales, de chambres de commerce, d'associations à but non lucratif ou de groupes de réflexion.


3) Les praticiens du monde des affaires : La connaissance de la vie réelle des entreprises est un excellent complément à l'éducation académique au développement durable. Les professionnels parlent un langage commun à leur public et peuvent partager des idées et des conseils utiles basés sur leur expérience en entreprise.


En conclusion

La nécessité de former les dirigeants et les employés au développement durable est indéniable. En les dotant des connaissances, des compétences et de l'état d'esprit nécessaires, nous pouvons leur donner les moyens de conduire leurs organisations vers un avenir plus prospère et plus durable. Grâce aux efforts de collaboration entre le monde universitaire et l'industrie, nous pouvons construire une génération de dirigeants qui ne sont pas seulement avisés sur le plan financier, mais qui sont également responsables sur le plan social et environnemental.


J'ai hâte de connaître votre propre expérience. Avez-vous été formé au développement durable? Qu'est-ce qui vous a été utile et qu'est-ce qui vous a manqué ?


Vous pouvez m'envoyer quelques lignes à l'adresse suivante : contact@magalidepras.com.

J’ai hâte de vous lire !


Durablement,

Magali

 

75 vues0 commentaire

コメント


bottom of page